PORTeur

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
TRansitions Energétiques et Environnementales (TREE)

Contact

Fabien Candau (fabien.candau @ univ-pau.fr)

PDF

PORTeurEmpreinte économique et environnementale des PORTs, de la réglementation EUropéenne à l'analyse Régionale

Équipe :

  • Responsable du projet : Fabien CANDAU 

  • Chercheurs : Jean-Marie CARDEBAT (LAREFI/GRETHA-U. BORDEAUX), Isabelle CHORT, Elisa DIENESCH (CHERPA – Sciences Po Aix), Sylvain DEJEAN (CEREGE – U. LA ROCHELLE), Julie SCHLICK

Projet :

Le projet PORTeur a pour objet d’analyser les activités portuaires selon trois axes de recherche :

Etude d’impact des ports de la Nouvelle-Aquitaine sur les territoires visant à analyser les effets directs, indirects et induits en termes d’emploi. L’ambition est de compléter les études INSEE qui sont souvent réalisées sur une année seulement et qui ne permettent pas d’appréhender la dynamique des ports et leur performance. Ce type d’étude peut être particulièrement intéressant dans la période actuelle pour comprendre comment se diffusent au reste de l’économie les chocs affectant l’économie portuaire.

Analyse des réseaux maritimes mondiaux face aux crises. Les crises économiques en opérant une disruption des chaines de valeur ajoutée mondiale déstabilisent les échanges commerciaux et entrainent des réallocations d’activités entre les ports. Ce projet propose une étude de ces évolutions sur la période 2000-2025 et offrira un focus sur les ports de petite et moyenne taille qui sont sans doute les plus exposés et les moins étudiés.

Etude des politiques environnementales sur le transport maritime et routier. L’économie maritime peut être un formidable vecteur de transition environnementale mais pour atteindre ce but, différents défis sont à relever. Le transport maritime est encore très polluant et toute transition doit passer par une réforme importante qui peut avoir différents impacts, certainement négatifs sur l’activité des ports. L’objectif du présent projet est d’analyser ces coûts de sorte à anticiper et prévenir les potentiels obstacles à la mise en place de politiques environnementales efficaces. La transformation du secteur des transports maritimes devrait de plus être analysée en relation avec le transport routier. Une taxe carbone pourrait par exemple avoir un impact sur les échanges maritimes, pourtant à l’heure actuelle aucune étude n’est capable d’en mesurer l’effet. Le présent projet offre dans sa construction d’un modèle quantifié, la possibilité d’étudier les effets de réallocation intermodale face à différentes politiques environnementales des transports.

Commanditaire :

Partenaires :

Durée :

60 mois