ECOCOV

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
TRansitions Energétiques et Environnementales (TREE)

CONTACT

Jocelyn Lachance (jocelyn.lachance @ univ-pau.fr)

PDF

ECOCOVLa sortie de la crise du COVID-19 comme nouveau contexte de l’engagement citoyen en faveur de la transition environnementale

Equipe :

  • Responsable du projet  : Jocelyn LACHANCE

  • Chercheur : Idrissa MANE

  • Stagiaires : Emlyn LEFEBVRE, Ayité MAWUSSI, Mélanie ROUMEGUERE

Projet :

La crise sanitaire du COVID-19 participe de la redéfinition du contexte d’interprétation des informations liées aux enjeux environnementaux, et risque de renforcer le clivage entre les tenants d’une sortie de crise guidée, d’une part, par une accélération de la transition environnementale et climatique et, d’autre part, par les tenants d’une stabilisation rapide de l’économie de marché. Ainsi la volonté de la Région Nouvelle-Aquitaine de favoriser les pratiques écoresponsables et l’engagement écologique se déploie désormais dans un contexte à haut potentiel de tensions sociales. L’objectif du projet ECOCOV est de vérifier si la sortie de la crise est toujours conciliable, aux yeux des habitants du territoire néo-aquitain avec la transition environnementale et climatique telle que favorisée par la Région en posant les questions de recherche suivantes :

  • En quoi la crise sanitaire du COVID-19 a-t-elle favorisé un renforcement des convictions écologiques ou, au contraire, une relégation des enjeux de la transition environnementale et climatique derrière des préoccupations économiques et/ou sanitaires ?
  • En quoi la lecture de la crise sanitaire contribue-t-elle au renforcement des opinions en faveur de certains domaines de la transition environnementale et climatique ou, au contraire, de leur désintérêt ? (Domaines des mobilités propres, de la transition agro écologique, du tourisme durable, etc.)
  • En quoi la crise sanitaire participe-t-elle du relâchement ou du renforcement de l’engagement citoyen en faveur de la transition environnementale et climatique ? Quels sont les freins à cet engagement citoyen ?

Nous répondrons à ces questions de recherche en adoptant une méthodologie mixte et complémentaire : Une enquête quantitative sera menée afin de vérifier, auprès d’un échantillon représentatif de la population de la Nouvelle-Aquitaine, comment les individus articulent leur lecture de la crise avec leur opinion au sujet des enjeux environnementaux ; pourquoi ont-ils adoptés ou non des comportements écoresponsables pendant et après la crise ; quelles sont leurs attentes à ce sujet au regard des décideurs ; et comment ils imaginent leurs actions écoresponsables à court, moyen et long terme dans le contexte de l’après-crise sanitaire. Une première enquête qualitative sera menée à partir de la réalisation de focus groups rassemblant des individus représentants des sous-populations dont les représentations de l’articulation de la sortie de la crise à la transition environnementale et climatique s’opposent. Une seconde enquête qualitative sera menée à partir de la réalisation d’entretiens semi-directifs auprès de jeunes engagés (16 à 25 ans) dans des associations de défense de l’environnement d’une part et des jeunes qui, au contraire, ne se sentent pas concernés par les enjeux environnementaux, afin de vérifier en quoi la crise sanitaire a bousculé, renforcé ou affaibli leurs positions au regard de la transition environnementale et climatique. Cette recherche nous permettra notamment de préciser quantitativement et qualitativement quelles sous-populations de la Région considèrent, ou non, le nouveau contexte socio-économique de l’après-crise comme une opportunité d’accélérer ou une nécessité de freiner les décisions politiques en faveur de la transition environnementale et climatique .

Commanditaires :

Durée :

18 mois