L'équipe

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
TRansitions Energétiques et Environnementales (TREE)

Contacts

Ingénieures contrats

Aurélie Launay (aurelie.launay @ univ-pau.fr)

Alice Moulène (alice.moulene @ univ-pau.fr)

PDF

L'équipe

Xavier Arnauld de Sartre
Géographe

Titulaire de la Chaire TEEN
Directeur de recherche au CNRS (médaille de bronze 2008)

Ses recherches portent sur le lien entre les logiques populations locales et les projets de lutte contre les changements globaux.

Il a trois domaines de compétences principaux. Le premier porte sur la place des populations locales, en particulier des agriculteurs, dans le déboisement de la forêt amazonienne – et la limitation de ce déboisement, dans la diffusion des semences transgéniques en Amérique latine, dans la gestion des parcs nationaux en zone inter-tropicale, et dans le déploiement de l’agroécologie en France.

Outre cette compétence sur les liens entre populations, environnement et projets de développement, il a travaillé sur la gouvernance environnementale, en France, au Brésil et dans les instances internationales.

Il a en outre mené des travaux épistémologiques sur la démarche scientifique, notamment en interdisciplinarité. Il s’est enfin, pour les besoins de l’étude des transitions, intéressé au fonctionnement des organisations.

Sur tous ces thèmes, il a publié de nombreux articles dans les meilleures revues scientifiques : il est l’auteur de 3 livres, de 37 articles dans des journaux internationaux, et a coordonné 9 publications.

Il a coordonné différents projets académiques et industriels et participé à la vie des institutions (directeur d’unité, HCERES, ANR, CNU).

 


Christine Bouisset,
Maître de conférence à l'UPPA

Christine Bouisset est spécialiste des risques et de l’action publique locale, elle travaille sur la prise en compte du changement climatique par les populations et les collectivités locales dans le cadre, notamment, du projet DECISIF - Les enjeux locaux de la transition : Décideurs et Citoyens dans un contexte urbain de Signaux Faibles (projet cofinancé par l’ADEME, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et la Communauté d’Agglomération de Pau Béarn Pyrénées).

 


 

Romain Carrausse
Géographe, post-doctorant.
La transformation d’une société d’aménagement pour répondre aux changements globaux

Romain Carrausse a réalisé une thèse en Convention industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE) avec la Compagnie d'Aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG). Il a travaillé sur la manière dont cette organisation a internalisé des savoirs en sciences sociales pour d'un côté, favoriser l'acceptabilité sociale de ses projets et de l'autre, maintenir la prépondérance de son rôle dans la gestion de la ressource en eau pour l'irrigation de l'agriculture dans le bassin Adour-Garonne. Par une sociogéohistoire, il met alors en lumière le retard de la réflexivité de la CACG et de l'action publique locale, qui n'ont pas jusque-là fait évoluer leurs façons de gérer la ressource en eau malgré l'occurrence de conflits et les nouvelles préoccupations environnementales et participatives sociétales à partir des années 1980.

Enfin, il analyse les difficultés que rencontrent la CACG pour faire adhérer ses agents et les acteurs publics de la gestion de l'eau à sa nouvelle ambition, construite en collaboration avec des praticiens en sciences sociales, celle de devenir "l’Entreprise des Territoires ».

Romain continue sa collaboration avec la chaire TEEN sous forme de post-doctorat. Il travaille dans le cadre du partenariat avec l'entreprise Total. Il s'intéresse à la manière dont elle conçoit et réalise sa transition énergétique. À partir des cas de l'agrivoltaïsme et du photovoltaïque flottant, il analyse les trajectoires de ces innovations et les questions d'acceptabilité sociale qu'elles soulèvent au sein de cet énergéticien comme au sein de la société.



Guillaume Marchand
Géographe, post-doctorant
Impact des projets de développement durable

Guillaume Marchand est spécialiste de l’évaluation de projets socio-environnementaux, spécialité qu’il a notamment acquise dans le contexte amazonien. Il travaille avec l’entreprise Total sur l’évaluation de l’impact social des projets qui accompagnent les activités de l’entreprise, notamment dans les pays du Sud.



Lolita Troilo
Anthropologue, doctorante
Nouvelles formes de contestation des énergies fossiles au Sud

Anthropologue de formation, Lolita Troilo réalise une thèse de doctorat sur la manière dont des populations locales, notamment d’Afrique de l’Est, se saisissent des contestations liées aux changements globaux (biodiversité et changement climatique) pour s’opposer aux projets d’exploration pétrolière.



Justin Missaghieh-Poncet
Géographe, doctorant
Le sous-sol comme commun

Après un master en géographie, Justin Missaghieh--Poncet a décidé de travailler sur la manière dont des projets de transition énergétique qui utilisent le sous-sol sont saisis par les populations locales et leurs représentants pour en faire un commun à un territoire.

 



Lénaïg Salliou
Géographe, doctorante
L’objet « Plan Climat Air Energie Territoire »

En thèse CIFRE à la Communauté d’agglomération de Pau Béarn Pyrénées (CDAPBP), Lénaig Saliou travaille sur l’objet Plan Climat Air Energie Territoire. Elle cherche à comprendre la manière dont ces politiques, atypiques, sont conçues et se déploient. Si elle applique particulièrement ce questionnement à l’Agglomération de Pau Béarn Pyrénées, elle cherche de manière plus large à comprendre comment fonctionnent les politiques climatiques à l’échelle locale.


 

 

 

 

 

Anciens membres de l'équipe


Lise Desvallees

Géographe
Transition énergétique

Après une thèse de doctorat en géographie sur la précarité énergétique, Lise Desvallées a réalisé un post-doctorat sur les débats autour de l’éolien off shore, en travaillant notamment avec le service R&D de Total, le service en charge du développement de l’éolien off shore et le service de prospective.

Elle a été recrutée sur une chaire junior de E2S UPPA.