Processus de création

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
TRansitions Energétiques et Environnementales (TREE)

Contacts

Direction

Xavier Arnauld De Sartre (xavier.arnauld @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 72 62

Administration

Anne Perrin (anne.perrin @ univ-pau.fr)

Tél : 33 (0)5 59 40 80 63

PDF
Vous êtes ici :

Processus de création

Créée au 1er janvier 2021, l’UMR 6031 TREE résulte du regroupement d’enseignants-chercheurs et de chercheurs travaillant dans différentes spécialités et provenant d’unités de recherche auparavant distinctes : 

  • des Géographes et des Sociologues qui composaient la plus grande partie des Palois d’une UMR régionale de sciences de l’espace, ,

  • des Juristes de deux centres de recherche : de Pau Droit Public (PDP – EA 1926), et en droit privé du Centre de recherche et d’analyse juridique (CRAJ – EA 1929),

  • des Economistes du Centre d’analyse théorique et de traitement des données économiques (CATT - EA 753).

Répartition disciplinaire des personnels chercheurs et enseignants chercheurs de l'unité

Ces laboratoires sont localisés dans trois bâtiments du collège situés sur deux sites – Pau et Côte Basque.

Sur le site de Pau, où est localisée la plus grande partie des effectifs de l’unité, deux bâtiments abritent les chercheurs de l’unité :

  • Les économistes et les juristes sont localisés dans le bâtiment dit de Droit économie gestion,
  • Les géographes et les sociologues sont eux installés dans l’Institut Claude Laugénie.

Sur la Côte Basque, les chercheurs sont sur le campus de la Nive à Bayonne.

 

La création du laboratoire répond à deux demandes :

  • La première émane du contexte local. Le territoire sud aquitain, un important bassin de R&D national, émet de fortes demandes de recherches autour des questions liées à l’accompagnement des transitions par les sciences humaines et sociales : une recherche qui sache allier une perspective théorique de haut niveau et une capacité d’articulation avec des questions sociales. L’objectif est de prendre très en amont les questionnements pour éviter que les sciences sociales se retrouvent dans le simple accompagnement du déploiement d’innovations, voire qu’elles puissent être force de propositions de solutions.

  • La seconde est liée au contexte de (Solutions pour l’énergie et l’environnement). Cet instrument est en train de positionner à l’échelle européenne l’Université de Pau et des Pays de l’Adour sur les thématiques de transitions énergétiques et environnementales, avec une forte dominante innovations technologiques – dominante qu’il nous semble nécessaire de mettre en débat. Le secteur des sciences et technologies est organisé de manière à pouvoir répondre de façon coordonnée aux problématiques de l’I-Site, mais le secteur SHS reste éclaté entre plusieurs laboratoires et/ou personnalités – ce qui limite sa capacité à répondre de manière cohérente et concertée aux défis posés par E2S. L’objectif de TREE est d’organiser ces forces et de s’appuyer sur la puissance que permet le statut d’UMR afin de se saisir pleinement des différentes dimensions des questions de transitions énergétiques et environnementales.